Authentique Abba

Pierre O. NADEAU
Journal de Québec

Une nouvelle troupe en hommage à Abba entend se démarquer sur la scène internationale. Elle est québécoise et une tournée en Chine est prévue pour l’an prochain. Il s’agit de Abba Memories!

« En vous fermant les yeux, vous aurez l’impression d’entendre le vrai son d’Abba », assure le producteur François Rochefort, qui présentera sa troupe de neuf artistes, le samedi 7 novembre, au Grand Théâtre. « On n’a pas misé sur le visuel, mais sur le son, pour en arriver à une authenticité vocale et instrumentale qui nous démarquera de toutes les autres productions », ajoute le producteur. Il raconte ensuite l’anecdote suivante : « À la suite de notre récente prestation à Sherbrooke, un spectateur a demandé à nous rencontrer. Il semblait très ému. Il nous a dit : j’ai eu la chance de voir la formation originale à trois reprises, soit en Australie, à Vancouver et aux États-Unis. J’ai vu toutes les productions en hommage à Abba et la vôtre m’a complètement renversé; je ne pensais jamais retrouver un son aussi authentique. »

Voilà un commentaire qui a touché le producteur et directeur artistique, musicien et arrangeur d’expérience, qui a investi beaucoup d’efforts à la mise sur pied de cette production, qui a tenu l’affiche tout l’été à l’hôtel La Saguenéenne de Chicoutimi. « Au cours des auditions, j’ai entendu une vingtaine d’interprètes féminines et j’ai eu la chance de tomber sur deux perles rares : leurs voix « mixées » produisent un tel effet qu’il est impossible de différencier leurs voix avec celles d’Agnetha et de Frida. »

François Rochefort s’est montré aussi méticuleux dans le choix des musiciens. « La musique d’Abba peut paraître facile, mais elle est très complexe; ce ne sont pas tous les musiciens qui peuvent jouer du Abba et en saisir toute la subtilité.

« C’est un show visuel, mais sans perruques et costumes extravagants. Nous ne sommes pas Abba; nous préférons nous attarder à une reconstitution intégrale du matériel original. » Abba Memories reprend 25 succès du groupe suédois, dont Fernando, Take a Chance On Me, Knowing Me Knowing You, S.O.S. et, bien sûr, l’incontournable Dancing Queen. Comment expliquer la constante popularité d’Abba? « C’est une musique joyeuse, une musique qui fait du bien. Si on se lève du mauvais pied, il suffit d’écouter du Abba pour se sentir mieux. C’est une musique énergisante. Et, bien sûr, le succès d’Abba repose sur l’exceptionnel talent de mélodiste de ses créateurs.

« La musique d’Abba est encore aujourd’hui un très gros vendeur en Chine », ajoute François Rochefort, qui y transportera sa troupe, en avril prochain, pour une série de quatre représentations, prélude à une tournée asiatique prévue quelques mois plus tard.

Regardez Aussi

Le Quotidien, Jeannot Lévesque

ABBA Memories: retour flamboyant dans les années 70

Patricia Rainville Le Quotidien   Télécharger le PDF (CHICOUTIMI) Dans un univers où le disco, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.